Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 17:09

Partager cet article

Repost0
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 14:34

Partager cet article

Repost0
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 14:32

Partager cet article

Repost0
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 14:26

Partager cet article

Repost0
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 07:59

 

DISPERSION 3

Huile sur bois

18x24 cm

2017

 

Extirper quelques formes de l’abîme, des couches d’obscurité, des ténèbres environnantes.

Petit à petit, apporter des touches de matière claire qui, petit à petit, font émerger les figures.

 

Ce travail de peinture en pratique est à l’opposé de ce qu’induit le titre ; une clarté extirpée de l’obscurité tandis que le titre implique, au contraire, une dilution dans les ténèbres.

 

Au début, le noir du fond appliqué.

Les corps apparaissent ensuite.

C’est ce noir, ce vide, ce trou noir rectangulaire qui permet à la clarté d’affleurer, d’être visible : un paradoxe.

DISPERSION

DISPERSION 4

Huile sur bois

18x24 cm

2017

DISPERSION

DISPERSION 5

Huile sur bois

18x24 cm

2017

Partager cet article

Repost0
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 07:55

 

ET TOUT LE TREMBLEMENT

Graphite avec rehauts de gouache sur carnet Moleskine (format japonais)

14x270 cm

2017

 

ET TOUT LE TREMBLEMENT
ET TOUT LE TREMBLEMENT
ET TOUT LE TREMBLEMENT

ET TOUT LE TREMBLEMENT

2017

ET TOUT LE TREMBLEMENT
ET TOUT LE TREMBLEMENT
ET TOUT LE TREMBLEMENT

ET TOUT LE TREMBLEMENT

Détails

2017

ET TOUT LE TREMBLEMENT
ET TOUT LE TREMBLEMENT

ET TOUT LE TREMBLEMENT

Détails

2017

ET TOUT LE TREMBLEMENT
ET TOUT LE TREMBLEMENT
ET TOUT LE TREMBLEMENT

ET TOUT LE TREMBLEMENT

Détails

2017

Partager cet article

Repost0
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 09:30

Partager cet article

Repost0
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 09:27

Partager cet article

Repost0
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 09:21

Partager cet article

Repost0
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 08:55

 

GIROIEMENT

Graphite sur papier Arches avec rehauts de gouache

94x57 cm sur feuille 102x66 cm

2017

Ça gire, ça tourne, ça s’entrechoque.

Des figures minables et négligeables se propagent à partir d’un personnage central.

Et tout autour ça se débat pour tenir dans cet espace inscrit sur la surface de la feuille.

Toujours grotesques et obscènes, ces figures pitoyables tentent, dans un essai vain, de tenir ensemble, de se cramponner.

 

L’acte de dessiner est une errance attentive, une danse du crayon.

Cette chorégraphie du trait doit tenir compte, découle du dessin précédemment tracé.

La main trace libre dans la seule obligation du giroiement.

GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT
GIROIEMENT

GIROIEMENT

Détails

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Agnès Mariller
  • : "Blog d'atelier" La recherche, le travail dans leur élaboration.
  • Contact

Recherche