Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 18:00
OÙ ÇA DÉBORDE

OÙ ÇA DÉBORDE

Huile sur toile

22x27 cm

2015

(Collection particulière)

OÙ ÇA DÉBORDE
OÙ ÇA DÉBORDE
OÙ ÇA DÉBORDE
OÙ ÇA DÉBORDE
OÙ ÇA DÉBORDE

OÙ ÇA DÉBORDE

Détails

Partager cet article
Repost0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 12:01
MAIN

 

MAIN 1

Huile sur toile

92x65 cm

2015

 

Toujours ces images enfouies qui marquent les fondements et restent, là, tapies et soudain, resurgissent. Matière à partir de, avec laquelle faire, avec laquelle poursuivre à ce moment-là.
Clotho de Camille Claudel : la force de la faiblesse du corps usé.
Reprendre cette nudité exposée, imposée du corps qui ne vaut que par la charge, le poids du temps imprimé sur la peau, les muscles, le squelette.
L’intensité de notre faible nudité immergée dans le temps.

 

Clotho

Camille Claudel


Par le titre, j’impose l’orientation du regard.
MAIN, faire détourner les yeux de ce qui occupe majoritairement la toile pour les faire buter sur l’extrémité des diagonales.

Tension des bras aboutissant ad finem dans les mains, sans échappatoire : le regard bute.
Le corps n’est qu’un prétexte à la main.

MAIN

MAIN 1

Détail

 

 

 

MAIN

MAIN 1

Détail

 

MAIN

MAIN 1

Détail

 

MAIN

MAIN 1

Détail

 

MAIN

MAIN 2

Huile sur toile

92x65 cm

2015

 

 

MAIN

MAIN 2

Détail

 

MAIN

MAIN 2

Détail

 

 

MAIN

MAIN 2

Détail

 

 

MAIN

MAIN 2

Détail

 

 

MAIN

MAIN 2

Détail

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 08:33

 

 

MAIN

 

MAIN

Aquarelle sur papier

57x77 cm

2015

 

 

MAIN

 

MAIN

Détail

 

 

MAIN

 

MAIN

Détail

 

 

MAIN

 

MAIN

Détail

 

 

MAIN

 

MAIN

Détail

 

 

MAIN

 

MAIN

Détail

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 16:16

 

 

MAIN

 

MAIN 1

Préparation, fusain sur toile

92x65 cm

 

 

MAIN

 

MAIN 2

Préparation, fusain sur toile

92x65 cm

 

 

MAIN

 

Pointe feutre sur papier

24x32 cm

 

 

MAIN

 

Pointe feutre sur papier

24x32 cm

 

 

MAIN

 

Pointe feutre sur papier

24x32 cm

 

 

MAIN

 

Graphite sur papier

24x32 cm

 

 

MAIN

 

Graphite sur papier

24x32 cm

 

 

MAIN

 

Graphite sur papier

24x32 cm

 

 

MAIN

 

Graphite sur papier

24x32 cm

 

 

MAIN

 

Pointe feutre sur papier

carnets 15x21 cm et 11x16 cm

 

 

MAIN

 

Pointe feutre sur papier

carnets 15x21 cm et 11x16 cm

 

 

MAIN

 

Pointe feutre sur papier

carnets 15x21 cm et 11x16 cm

 

 

MAIN

 

Pointe feutre sur papier

carnets 25x25 cm et 11x16 cm

 

 

MAIN

 

Pointe feutre sur papier

carnets 25x25 cm et 15x21 cm

 

 

MAIN

 

Pointe feutre sur papier

carnets 25x25 cm et 15x21 cm

Partager cet article
Repost0
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 23:00

 

 

 

FINITUDE

 

FINITUDE

Dessins sur album japonnais Moleskine®

Graphite sur papier

9x270 cm

2015

(Collection particulière)

 

  FINITUDE

FINITUDE

 

FINITUDE

 

FINITUDE

Première page

Lettres/tampon

Sceau gravé à la main sur pierre de schiste appliqué sur une étiquette gommée

 

FINITUDE

FINITUDE

 

FINITUDE

Dessins, graphite sur

Album Japonais MOLESKINE ®, trente feuilles pliées en accordéon

14x270 cm

2015

 

 

 

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDE

FINITUDEFINITUDE

 

FINITUDE 

Dessins en flux sur les trente pages du carnet

 

 

FINITUDE

 

FINITUDE

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 08:28

Pièce unique, chaque carnet est articulé autour d’un dessin, une vanité.

Le dessin reprend les symboles du genre de la Vanité picturale.


Le titre et la conception du genre pictural sont issus de la sentence de l’Ecclésiaste ou Paroles de Qohélet, livre de l’Ancien Testament (cf  SU-AIRE, mon travail brodé à partir de ce texte de la Bible). Hével Havalim (vanité des vanités), le terme traduit par vanité signifie littéralement «souffle, buée...» d’où le sens symbolique de «réalité passagère, vaine de peu ou pas d’importance. «Hével , un petit quelque chose qui ne peut faire illusion»

.
Le crâne, la mouche assènent au regardeur sa fin inéluctable.  
Ici, ce petit dessin à la pointe feutre se veut de peu de valeur, vain. Je joue avec la dérision par la pose des personnages et leur attitude (les doigts pointés, signe utilisé dans les selfies, les doigts d’honneur) et reprenant la signature et la date suivies de fecit (fait) inscrites de part et d’autre les portraits du XV° siècle. 

 

Dérision de mêler des références de cette peinture noble à des gestes liés à la banalité du quotidien, voire obscènes .

Au centre du carnet, le dessin est entouré de phrases glanées au cours de mes lectures que je suis allée rechercher dans mes carnets.
Parce qu’on est constitué, modelé aussi par la lecture, j’aime à travailler à partir de ce corpus personnel.

Cette vulnérabilité écrite par d’autres tend à l’universel et m’émeut.

 

VANITÉ 1

 

VANITÉ 1

Boîte en carton 10,5x15,5 cm

Carnet 9x14 cm

2015

 

 

VANITÉ 1

 

VANITÉ 1

Page de carnet 

Impression sur ruban correcteur, sur papier de  vieux cahier

 

 

VANITÉ 1

 

VANITÉ 1

Double page, impression retravaillée par la couture à la machine, le scotch de masquage, application de tampon 

 


VANITÉ 1

 

VANITÉ 1

Sceau gravé à la main appliqué sur étiquette à fil

 

 

VANITÉ 2

 

VANITÉ 2

 


VANITÉ 2

 

VANITÉ 2

Dessin à la pointe feutre 

 


VANITÉ 2

 

VANITÉ 2

Impression sur cahier de compte préalablement cousu, impression sur papier Bible, ajout de lettres/tampon

 

 

VANITÉ 2

 

VANITÉ 2

Impression sur papier calque cousu et scotché sur du papier/livre de compte

 

 

VANITÉ 2

 

VANITÉ 2

Impression, ajout de lettres/tampon Usque ad finem (Juqsu'à la fin),

mouche gravée sur pierre de schiste, appliquée sur étiquette à fil

 

 

VANITÉ 3

 

VANITÉ 3

 


VANITÉ 3

 

VANITÉ 3

Dessin à la pointe feutre

 

 

VANITÉ 3

 

VANITÉ 3

Impression collée,cousue, scotchée, application de papier calque,

lettres/tampon appliquées sur l'extérieur du dessin

 

 

VANITÉ 3

 

VANITÉ 3

Impression sur une page du carnet destructuré, application du sceau,correction à l'écriture manuelle

 

 

VANITÉ 4

 

VANITÉ 4

 


VANITÉ 4

 

VANITÉ 4

Dessin à la pointe feutre

 

 

VANITÉ 4

 

VANITÉ 4

Impression, application de lettres/tampon, correction à l'écriture manuelle,

couture manuelle

 

VANITÉ 4

 

VANITÉ 4

Impression sur papier ligné, papier calque, scotch cousu à la machine

 

 

VANITÉ 4

 

VANITÉ 4

Impression sur papier pelure cousu, avec application cousue de différents papiers et scotch,

sceau gravé à la main

 


VANITÉ 4

 

VANITÉ 4

Impression sur page du carnet destructuré,

application de lettres/tampon

 

 

VANITÉ 5

 

VANITÉ 5

 

 

 

VANITÉ 5

 

VANITÉ 5

Dessin à la pointe feutre

 

 

VANITÉ 5

 

VANITÉ 5

Impression sur papier/livre de compte, retravaillé par application de papier et de scotch cousus

 

 

VANITÉ 5

 

VANITÉ 5

Impression sur papier millimétré appliqué avec couture à la machine,

application de lettres/tampon

 

 

VANITÉ 5

 

VANITÉ 5

Impression sur scotch de masquage cousu,

sceau gravé à la main appliqué sur étiquette gommée

 

 

VANITÉ 6

 

VANITÉ 6

 

 

VANITÉ 6

 

VANITÉ 6

Dessin à la pointe feutre

 

 

VANITÉ 6

 

VANITÉ 6

Impression sur papier calque collé, application de scotch et de papier,

retravaillée avec tampon

 

 

VANITÉ 6

 

VANITÉ 6

Impression sur scotch de masquage

 

 

VANITÉ 7

 

VANITÉ 7

 


VANITÉ 7

 

VANITÉ 7

Dessin à la pointe feutre

 

 

VANITÉ 7

 

VANITÉ 7

Impression sur papier calque retravaillé avec scotch et papier, cousu

 

VANITÉ 7

 

VANITÉ 7

Impression sur vieux papier avec ajout de correcteur,

impression sur scotch de masquage

ajout de lettres/tampon

 

VANITÉ 7

 

VANITÉ 7

 

 

 

 

Modus operandi


J’ai joué avec les phrases sélectionnées en utilisant différentes polices de caractère et leur mise en page. Une fois imprimées sur divers papiers (feuilles du carnet destructuré, papier bible, millimétré, calque, ligné, de vieux cahiers de comptes chinés, du scotch de masquage, voire même des traces de correcteur), je suis intervenue sur ces feuilles de textes par l’ajout. J’ai repris ces impressions par la couture à la machine, le collage, l’écriture manuelle etc...
Après avoir mis le papier au format du carnet, et l’avoir assemblé et cousu, il était nécessaire de préciser certains mots ou lettres par le tamponnage. Le tampon pouvait n’être qu’un simple jeu graphique, là comme le sctoch ou la couture pour rythmer la page.
Une fois terminé, il me fallait encore scander cette fin inéluctable par l’inscription de Usque ad finem (jusqu’à la mort), l’insertion d’un sceau (mouche gravée à la main sur une pierre de schiste, tamponnée à l’encre rouge sur une étiquette à fil ou gommée) et en collant une étiquette tissée Hével Havalim.
Le tout est présenté dans une boîte en carton.

 

VANITÉ 1

 

 

VANITÉ

 

Vanité

Quatrème de couverture

avec apllication d'étiquette tissée

 

  Textes et références


[...] la scansion violente des coeurs immergés dans une turbulence commune.
Maylis de Kerangal
Naissance d’un Pont

La réalité est un écheveau, un écheveau dans lequel nous sommes tous pris, auquel nous sommes mêlés [...]
Daša Drndić

Sonnenschein

Un petit fil, là aussi, pour retenir les cris qui lui remplissent la bouche
Camille de Tolédo
Vies Pøtentielles

Comment l’existence se met à hurler dans un individu.
Imre Kertész
Journal de Galère

Dans le velours du vide universel.
Ossip Mandelstam


[...] l’immobilité ahurie d’une
durée vide [...]
Philippe Forest
Le Siècle des Nuages

L'inquiétude est le nom
que nous donnons à l’impermanence.
Camille de Tolédo
L’Inquiétude d’Être au Monde

Quand je considère la petite durée de ma vie, absorbée devant l’éternité précédant et suivant [...], le petit espace que je remplis et même que je vois, abîmé dans l’infinie immensité des espaces que j’ignore et qui m’ignorent, je m’effraie et m’étonne de me voir ici plutôt que là, car il n’y a point de raison pourquoi ici plutôt que là, pourquoi à présent plutôt que lors. [...]
Pascal
Les Pensées

Un corps organique auquel je suis immédiatement «présent» dont je dispose d’une façon immédiate et auquel je coordonne du perçu (je perçois avec des organes, avec les mains,     avec les yeux...). Voilà toute la liste de mes possessions [...]
Gilles Deleuze
Le Pli

La brèche est le lieu même de la pensée et de l’action : toutes deux interrompent le temps qui, livré à lui-même, mène inéluctablement à la ruine et à la mort.
Myriam Revault d’Allones
La Crise sans Fin

Ma vie, ma vie, tantôt j’en parle comme d’une chose finie, tantôt comme d’une plaisanterie qui dure encore, et j’ai tort, car elle est finie et elle dure à la fois, mais par quel temps du verbe exprimer cela ?
Samuel Beckett
Molloy

Tous inutiles et nécessaires, figurants harassés mais cabotins encore d’une pièce trop jouée, nés de la terre et y retournant ; vous regardant, il regardait ce parcours, et non pas ce que chacun, broutilles, en avait fait.
Pierre Michon
Vies minuscules

L’éternité sans souvenir
prendra le sage et le fou
les jours passent tout s’oublie
le sage meurt comme l’idiot
Paroles de Qohélet 2, 16
Bible dite des Écrivains
Traduction : Marie Borel, Jacques Roubaud, Jean L’Hour

Le dernier acte est sanglant, quelque belle que soit la comédie en tout le reste. On jette enfin de la terre sur la tête et en voilà pour jamais.
Blaise Pascal
Les Pensées

 

VANITÉVANITÉVANITÉ

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 20:08

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Pointe feutre sur papier

Sceau gravé à la main sur pierre de schiste

10x14 cm

2015

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Pointe feutre sur papier

Sceau gravé à la main sur pierre de schiste

10x14 cm

2015

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Pointe feutre sur papier

Sceau gravé à la main sur pierre de schiste

10x14 cm

2015

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Pointe feutre sur papier

Sceau gravé à la main sur pierre de schiste

18x24 cm

2015

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Pointe feutre sur papier

Sceau gravé à la main sur pierre de schiste

18x24 cm

2015

 

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Pointe feutre sur papier

Sceau gravé à la main sur pierre de schiste

18x24 cm

2015

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Pointe feutre sur papier

Sceau gravé à la main sur pierre de schiste

18x13 cm

2015

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Pointe feutre sur papier

Sceau gravé à la main sur pierre de schiste

18x13 cm

2015

 

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Pointe feutre sur papier

18x13 cm

2015

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Pointe feutre sur papier

18x13 cm

2015

 

 

MÊME PAS PEUR

 

MÊME PAS PEUR

Graphite sur papier

18x13 cm

2015

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 11:54

 

2015

 

2015

Pointe feutre et tampon sur papier

9x14 cm

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 15:13

 

 

HORS DE SOI 1

 

HORS DE SOI 1

Huile sur toile

35x24 cm

2014

Collection particulière

 

 

HORS DE SOI 1

 

HORS DE SOI 1

Détail

 

 

HORS DE SOI 2

 

HORS DE SOI 2

Huile sur toile

35x24 cm

2014

  Collection particulière

 

HORS DE SOI 2

 

HORS DE SOI 2

Détail

 

 

HORS DE SOI 3

 

HORS DE SOI 3

Huile sur toile

35x24 cm

2014

  Collection particulière

 

HORS DE SOI 3

 

HORS DE SOI 3

Détail

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 14:53

 

L'EXTRÊME DESSUS 1

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 1

Huile sur toile

100x81 cm

2014

 

La peau est bavarde, elle s'épanche, elle raconte une vie. Parce que fragile, elle est forte. Elle est un glacis, une superposition d’accidents, de temps.

 

 

"Le sac respirant du nu."
"L’extrême dessus de la viande vraie."

"Parmi ceux qui vont nus, à jamais vêtus de leur seule peau, serrant pêle-mêle dans leur maigre sac leur sérum, leurs saletés, leurs corpuscules, et leurs caillots : le ver et l’homme." Régine Detambel, Petit éloge de la peau.

 


"En-deçà et au-delà de chaque essence, il reste l’immanence d’un corps, son être-là sans réponses totalement exposé, sans protection." Frederico Ferrari, Jean-luc Nancy, NUS SOMMES

 

 

L'EXTRÊME DESSUS 1

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 1

Détail

 

 

L'EXTRÊME DESSUS 1

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 1

Détail

 

 

L'EXTRÊME DESSUS 1

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 1

Détail

 

 

L'EXTRÊME DESSUS 2

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 2

Huile sur toile

90x90 cm

2014

 

"De même qu’il y a dans le marbre des veines, je suis marbrée de plis. Multiple. Ma peau est labyrinthe. Je suis infinie. La rectitude, le poli n’existent plus. Toute surface est diversifiée par des plis. Ou des déplis. Le dépli ne me déplie pas, mais il me replisse, me plisse autrement, me fait changer de pli." Régine Detambel, Petit éloge de la peau.

 

 

L'EXTRÊME DESSUS 2

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 2

Détail

 

 

L'EXTRÊME DESSUS 2

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 2

Détail

 

 

L'EXTRÊME DESSUS 2

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 2

Détail

 

 

L'EXTRÊME DESSUS 2

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 2

Détail

 

 

L'EXTRÊME DESSUS 2

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 2

Détail

 

 

L'EXTRÊME DESSUS 2

 

L'EXTRÊME DESSUS DE LA VIANDE VRAIE 2

Détail

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Agnès Mariller
  • : "Blog d'atelier" La recherche, le travail dans leur élaboration.
  • Contact

Recherche