Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 16:42

 

ENCOIGNURE

Huile sur toile

180x80 cm

2022

 

"[…] ces patientes appropriations d’un coin de rue, d’un trottoir, et ces vies dissolues dans le mouvement et le passage. " Philippe Vasset Un livre blanc 

 

Une figure empruntée dans ses membres, trop anguleux, trop grands, trop déployés : un corps comme chantourné.

Dans l’ombre, dans une encoignure, une discrétion …

Ces vies qui sont au monde, dans le monde, dans la presse mais dans une existence niée…. en  rendre compte par la peinture, une peinture humaniste 

ENCOIGNURE : huile sur toile
ENCOIGNURE : huile sur toile
ENCOIGNURE : huile sur toile
ENCOIGNURE : huile sur toile
ENCOIGNURE : huile sur toile
ENCOIGNURE : huile sur toile

ENCOIGNURE

Détails

ENCOIGNURE : huile sur toile
ENCOIGNURE : huile sur toile
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2021 5 05 /11 /novembre /2021 13:39

 

BOUÉES 1

Huile sur toile

18x14 cm

2021

Des petites pièces comme des miniatures : un travail de peinture à très petites touches.

Une autre façon de peindre qui n’engage pas le corps mais nécessite, malgré tout, ces allers-retours entre le minuscule et regard posé sur l’entièreté de l’image.

 

Un grotesque minimal dans ces pas de deux des personnages qui jonglent entre eux et avec les bouées.

Dans ce clair obscur, les bouées apportent une tache de couleur et une forme incongrues.

BOUÉES 1,2 ET 3 : petites huiles sur toile

BOUÉES 2

Huile sur toile

18x14 cm

2021

BOUÉES 1,2 ET 3 : petites huiles sur toile

 

BOUÉES 3

Huile sur toile

18x14 cm

2021

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2021 7 05 /09 /septembre /2021 16:01

 

SANS TITRE 

Huile sur toile

100x100 cm

2021

Depuis longtemps, travaillée par la force de la peinture d’Artemisia Gentileschi, avec mes possibilités et le passé de mon travail, j’ai voulu et eu besoin de m’atteler à cette composition.

 

Au delà de ce que raconte « Judith et sa servante », c’est la composition de ce tableau qui a été la base de cette toile.

Rotondité et lignes.

Les lignes structurent l’espace tandis que les rotondités les adoucissent.

Les corps disparaissent dans l’obscurité laissant le crâne en lumière.

 

Malgré tout, l’énergie est là, les corps sont en action, tendus.

L’énergie et le spectre se contrebalancent comme l’obscurité et la lumière.

 

Ces tensions sont adoucies par un unique regard bienveillant.

 

Aucun sentiment mortifère malgré le réalisme revendiqué, simplement une force qui va, tournant le dos à ce crâne en reconnaissant sa présence; Une force active

SANS TITRE : huile sur toile
SANS TITRE : huile sur toile
SANS TITRE : huile sur toile
SANS TITRE : huile sur toile
SANS TITRE : huile sur toile

SANS TITRE

Détails

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2021 7 11 /07 /juillet /2021 16:37

 

LOUVOYANT 

Huile sur toile

120x40 cm

2021

Cette toile d’un format inusité, un rectangle étroit de 40x120cm permet voire impose ce louvoiement du corps, une espèce de corde qui se heurte aux parois du châssis ou les déborde.

 

Ce format et cette sinuosité renvoient à l’art japonais, à ses formes ondulant dans des kimonos.

 

À chercher dans le côté droit, en bas  comme les signatures sur les estampes; la forme d’un 

objet sans valeur, détérioré louvoyant, aussi, comme un rappel, un bégaiement. 

 

Travailler la chair dans sa fragilité permet une peinture du détail qui devient abstraite; ventre, genou, là, c’est de la peinture « pure » outre toute figuration; les glacis, les couleurs offrent une abstraction.

LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile

LOUVOYANT

Détails

LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
Partager cet article
Repost0
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 15:27

 

TENSIONS

Huile sur toile

100x100 cm

2021

Tension située entre les deux verticales, d’une part une barre et d’autre part un bras tendu ; deux verticales qui bornent la toile et à l’intérieur desquelles tout se joue.

Ce qui se joue, encore là, est la narration de l’humain, de corps se tenant, s’accrochant, de chairs vieillies.

Du vivant qui se heurte à la surface lisse des objets. 

Le tout est vain.

 

Les corps ne respectent pas les canons de la beauté et s’imposent. Un regard nargue le regardeur et l’emporte à l’intérieur de la toile, le questionne ; narquois et provocateur, conscient du dérisoire de cette représentation.

 

Le tout dans le plaisir, la jubilation de saisir grâce au pinceau les volumes de la cellulite, les creux des plis…. pour « étreindre la réalité rugueuse» (Rimbault)

TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile

TENSIONS

Détails

Partager cet article
Repost0
11 mai 2021 2 11 /05 /mai /2021 16:32

 

"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER"

(Titre emprunté au texte de Stig Dagerman)

Huile sur toile

146x114 cm

2021

Dans cette construction en triangle, deux corps intimement liés, des objets prosaïques tirés du quotidien et un crâne.

L’association crâne/objets amène la référence de la Vanité mais ces peintres-là, des XVI°, XVII° associaient leur savoir faire à la représentation d’objets rares, précieux, variant les matières afin de montrer la  virtuosité de leur peinture; rien de tel ici, du plastique, du métal, des surfaces froides et lisses: une Vanité contemporaine.

 

Deux figures enchâssées dans une mélancolie des regards.

Enchevêtrements des lignes des corps en lumière, les lignes rompues auxquelles répondent les courbes et les couleurs des objets.

 

Le regard est appelé à glisser sur ces corps, à les effleurer comme la lumière puis ricocher sur le bas à droite de la toile, appelé, convoqué par les couleurs.

Seul le crâne semble sourire dans cette mélancolie des figures et cette dérision des objets représentés

 

Nos temps actuels de contacts restreints, de distanciation sociale me poussent à cette mélancolie des étreintes représentées.

"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile

"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER"

Détails

"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
Partager cet article
Repost0
18 février 2021 4 18 /02 /février /2021 17:07

 

ACCOINTANCE

Huile sur lin 

180x80 cm

2021

 

ACCOINTANCE : huile sur lin
ACCOINTANCE : huile sur lin
ACCOINTANCE : huile sur lin
ACCOINTANCE : huile sur lin
ACCOINTANCE : huile sur lin
ACCOINTANCE : huile sur lin
ACCOINTANCE : huile sur lin
ACCOINTANCE : huile sur lin

ACCOINTANCE

Détails

ACCOINTANCE : huile sur lin

ACCOINTANCE

Reflets d'atelier

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 17:57

 

TROIS MÉLANCOLIES II

Triptyque

55x99 cm

Trois panneaux de 55x33 cm

2021

TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque

TROIS MÉLANCOLIES II

Triptyque

TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque

TROIS MÉLANCOLIES II

Premier châssis

TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque

TROIS MÉLANCOLIES II

Deuxième châssis

TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque

TROIS MÉLANCOLIES II

Troisième châssis

TROIS MÉLANCOLIES II : triptyque
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 16:20

 

LE VIDE COMME APPUI

Hile sur toile

130x81 cm

2020

 

Confronter la vulnérabilité du corps, le vivant de la peau à la matière inerte d’objets sans valeur dans une composition grotesque. 

Le rapprochement improbable d’un nu et d’objets pour pointer, créer un hiatus.

Une main dans un appui vain, les doigts écartés sur le noir de la toile.

Le corps est travaillé en une superposition de lavis comme une fragilité laissant affleurer les différentes tonalités, rien de définitif dans la manière de peindre même, tandis que les objets affirment leurs formes et leur rigidité anguleuse et que les lavis utilisés se recouvrent.

Une vulnérabilité du corps témoignage du « foireux et misérable » de tout humain.

Vulnérable, vieillissant, imparfait, peut-être, mais vivant.

LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile

LE VIDE COMME APPUI

Détails

LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
LE VIDE COMME APPUI : huile sur toile
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 15:38

 

TROIS MÉLANCOLIES 

Huile sur toile

55x99cm

(Trois châssis entoilés de 33x55cm chacun)

2020

Travailler sous la forme d’un triptyque, c'est déjà signifier une liaison malgré des coupures.

Le lien file de panneau en panneau ; ces solitudes mélancoliques sont liées malgré tout par les mains qui font passage.

Seul le premier regard ouvre l’espace vers l’extérieur et le regardeur, tandis que les deux autres restent immerger dans le vague de leur solitude.

Ce travail est, peut-être, le résultat de la nostalgie des liens physiques suspendus et manquant en cette période de crise sanitaire…

TROIS MÉLANCOLIES : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES : triptyque

TROIS MÉLANCOLIES 1/3

TROIS MÉLANCOLIES : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES : triptyque

TROIS MÉLANCOLIES 2/3

TROIS MÉLANCOLIES : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES : triptyque
TROIS MÉLANCOLIES : triptyque

TROIS MÉLANCOLIES 3/3

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Agnès Mariller
  • : "Blog d'atelier" La recherche, le travail dans leur élaboration.
  • Contact

Recherche