Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 10:06




La Benoîte
Huile sur toile 81x100cm 2009


 





Huile sur toile 81x100cm                    


     
                           

Huile sur toile 22x27cm et 18x12cm


Cherchant des masques dans des magasins de farces et attrapes, ne trouvant que des masques d'animaux, je me suis penchée sur la question animale.


Ces jeux de masques en parallèle avec le corps ont fait émerger l'image du Gille de Watteau. Alors dans la continuité du travail et ce chevauchement, croisement texte-image, il fallait dire l'ahurissement, l'hébétude du corps donné, livré comme celle du regard animal.


« ...dans l'ouverture humide de l'œil qui voit, qui voit ce qu'il ne peut saisir et qui, saisissant  qu'il ne saisit pas, regarde, regarde sans fin. » Jean- Christophe Bailly Le Versant Animal

Travailler ce croisement humanité-animalité c'est essayer de travailler  dans cette « nappe phréatique  du sensible » commune aux deux.


L'achat de masques m'a  donc menée de façon très prosaïque  et accidentelle vers la question de l'animalité. Et dans cette peinture qui revendique le grotesque et l'absurdité, cet accident-là était une vraie aubaine.




Partager cet article
Repost0
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 12:00


















Le GILLE de WATTEAU ( sans S au Gille dans la figure bonhomme du niais)

  








Partager cet article
Repost0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 12:50










Huiles sur toile 27x22cm 2009

Petites études dans lesquelles faire sentir tout le poids du corps, toute sa pesanteur.






Partager cet article
Repost0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 21:22





Dead Woman Walking
Collection particulière
Huile sur toile 90x170cm
2009







Dead Woman Walking détails

Laisser apparaître les soubassements, les strates de la peinture comme une complexité du réel.





Partager cet article
Repost0
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 08:51






Dead woman walking en son état actuel à l'atelier






        


                                              










                                                                                                                                                  






Partager cet article
Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 17:43



TROPHEES
Quatre huiles sur toile de 22x27cm
 2009













«  Nous sommes travaillés par les événements » Laurent Mauvignier

« …kára, la tête, avec valeur métonymique : la partie pour le tout. Même dans ce cas la tête n’est pas équivalente au corps ; elle est façon de dire l’homme lui-même, comme individu. Dans la mort, les humains sont appelés des « têtes », mais encapuchonnées de nuit, enveloppées de ténèbres, sans visage. »  Jean-Pierre Vernant L’individu, la mort, l’amour

 

Ici travaillant avec le visage seul, je veux utiliser cette notion pour prendre des bribes de réel et en rendre compte. Mais cette violence du réel, je veux la prendre avec distance, la travailler avec décalage. C’est pourquoi j’utilise cet objet insolite, le nez rouge.

La notion de trophée se rapporte à l’ignominie des photos et vidéos des avilissements, tortures faites aux êtres. Dans ces atteintes aux personnes, l’atteinte au visage est la première puis arrive la déshumanisation, la négation de l’humanité et le rapprochement de l’individu avec l’animal.

Voilà, ces Trophées sont d’infimes traces de ces événements et comportements, mais traces tout de même.









Partager cet article
Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 17:25
 




DESSINS




                            


POLAROID





PHOTOMATON




Partager cet article
Repost0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 17:25




Glisser
Huile sur toile 100x100cm
Dernière toile de 2008
La taille, la forme des toiles disent l'humain. Souvent la toile est posée à même le sol.
 Tout doit être d'une envergure moyenne, à portée de main, puisque posant, je peins.

Pour Glisserl'évidence du Marat de David s'est imposée. Juste travailler le même bras droit pendant.

Le nez rouge a glissé dans la bouche, mascarade. Ne pas se prendre au sérieux même pour dire ce glissement,cette chute du corps, utiliser le grotesque, l'autodérision pour enlever du pathos.



Marat à son dernier soupir

David
1793
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 17:22

Hé[bête]ude 3
Huile sur toile 97x146cm

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 17:16

Hé[bête]ude 2
Huile sur toile 97x146cm 2008

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Agnès Mariller
  • : "Blog d'atelier" La recherche, le travail dans leur élaboration.
  • Contact

Recherche