Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 06:12

 

 

LÀ : parce que l’angoisse réduit à l’ici et maintenant, Hoc et Nunc, un pur présent.

 

 

LÀ

 

Huile sur toile 146x97cm

2011

 

 

: couper un morceau de réel et travailler à sa représentation, de la photo me vient ce besoin de morcellement.
Extraire une partie pour dire un tout, d’où la coupe dans les corps.
Simplement indiquer que ÇÀ continue au-delà, au-delà de la vue, du montré, sans être signifié.

Parcelle.

Toujours le corps contraint dans l'espace restreint de la toile.

Le collant, les chairs : hiatus dans la représentation, jeu aussi avec le peindre.
Jouer avec la scansion des jambes gainées.

 

LÀ : détail

 

Détail

 

LÀ : détail

 

Détail

 

LÀ : détail

 

Détail

 

LÀ : détail

 

Détail

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 17:16

 

 

LÀ : préparation

 

 

 

Le bric à braque des miroirs, superpositions de tabourets ou de la difficulté de capter son reflet!

 

 

 

LÀ : préparation

 

LÀ : préparation

 

 

 

 

 

 

 

LÀ : préparation

 

 

LÀ : préparation

 

LÀ : préparation

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 19:11

 

 

LÀ : préparation

 

 

LÀ : préparationLÀ : préparationLÀ : préparation

 

 

LÀ : préparation

 

 

LÀ : préparationLÀ : préparationLÀ : préparation

 

 

 

LÀ : préparation

 

 

 

 

LÀ : préparation

 

Encre sur carnet

 

 

LÀ : préparation

LÀ : préparation

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 09:28

 

 

 

 

 

LES DÉMONS

 

 

LES DÉMONS

pour C.

Huile sur toile 100x100cm

2011

 

 

L’humain, le faillible est retranscrit par une touche brouillée, floue sans sûreté tandis que la poupée, le masque, je les veux de cette froideur de touche, un lissé.
Par les différentes strates de couleurs affleurantes, dire la complexité de l’humain, comme celle du corps.

 

 

 

LES DÉMONS : détail

 

 

LES DÉMONS

pour C.

Détail

 

Des poupées comme des souffrances rigolardes, grinçantes de l’enfance.

 

 

 

LES DÉMONS : détail

 

LES DÉMONS

pour C.

Détail

 

Même si le masque oblitère, il «cache-montre» à travers l'ahurissement du regard souligné, livré.
Le masque souligne un regard, des yeux inflexibles qui ne cillent pas.
Des yeux forcément ouverts qui exhibent la profondeur du gouffre. Les yeux béent.

 

 

 

LES DÉMONS : détail

 

LES DÉMONS

pour C.

Détail

 

LES DÉMONS : détail

 

 

LES DÉMONS

pour C.

Détail

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 09:23

 

 

 

LES DÉMONS (petite)

 

 

LES DÉMONS (petite)

huile sur toile 22x27cm

2011

 

 

Allez au bout de la forme par le multiple.
Malaxer, pétrir, travailler : toujours recommencer dans ce léger écart du même dans la différence.

 

 

Partager cet article
Repost0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 19:18

 

 

 

 

 

LES DÉMONS : préparation

 

Préparation : jus cobalt sur toile 100x100cm.

 

 

 

 

LES DÉMONS : préparation

 

 

Préparation : fusain sur toile

 

 

 

LES DÉMONS : préparation

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 06:52

 

 

LES DÉMONS : préparation

 

 

 

 

 

 

LES DÉMONS : préparation

 

ENCRE sur carnet 14x18cm

 

 

 

 

LES DÉMONS : préparationLES DÉMONS : préparationLES DÉMONS : préparation

 

 

 

LES DÉMONS : préparation

 

ENCRE sur carnet 14x18cm

 

 

 

LES DÉMONS : préparationLES DÉMONS : préparationLES DÉMONS : préparation

 

 

 

LES DÉMONS : préparation

 

ENCRE et AQUARELLE sur carnet 9x14cm

 

 

 

LES DÉMONS : préparation

 

LES DÉMONS : préparation

 

ENCRE et AQUARELLE sur carnet 9x14cm

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 09:26

 

 

 

 

QUOI? 1

 

 

QUOI? 1

 Huile sur toile 100x81cm

2011

 

 

 

QUOI? 2

 

QUOI? 2

Huile sur toile 55x46cm

2011

 

 

 

 

QUOI? 3

 

QUOI? 3

Huile sur toile 55x38cm

2011

 

 

 

L’oeillet dans la main comme une misérable ombrelle, pour tenter de ne pas perdre l’équilibre : vain et grotesque.
Difficile de représenter une fleur sans tomber dans la mièvrerie: de rage, l’oeillet, je l’ai effacé. Ne reste que la béance de la tache. une tache dans le cou, une tige portant une tache et le regard interloqué d’un questionnement sans fond. Un regard comme pris au dépourvu.
Là, le crâne nu se veut comme un brouillage : ce personnage tend à une dilution asexuée, à «l’universalité».

 

 

 

Dirck Jacobsz

 

Dirck JACOBSZ, Pompejus Occo 1531

 

 


L’oeillet traditionnellement la métaphore de la fragilité des choses terrestres.
Thème récurrent dans les vanités des XV° et XVI° siècles repris aussi par Otto Dix dans un travail utilisant la technique des primitifs flamands.

 

Otto Dix

 

Otto Dix, Autoportrait 1912

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 06:45

 

 

ESSAI

 

Huile sur papier de chine marouflé sur drap

24x19 cm

2011

 

 

 

Doigts repliés tels des griffes rapaces (de sphinge) mais repliés sur un vide ridicule, une fleurette. Des doigts s'agrippant violemment à une ombrelle de fortune, un équilibre ténu, vain.

 

ESSAI

 

 

 

ESSAI

 

 

 

 

 

 

QUOI? : préparation

 

 

 

QUOI? : préparation

 

 

QUOI? en préparation, en travail lent. Une lenteur due aussi à la température extérieure : l'huile ne sèche pas!

 

 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 07:06

 

 

QUOI? : préparation

 

 

 

 

 

QUOI? : préparation

 

 

 

 

QUOI?

 

Péparation au fusain sur la toile

 

 

QUOI?

 

 

 

 

QUOI?

 

 

 

QUOI?

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Agnès Mariller
  • : "Blog d'atelier" La recherche, le travail dans leur élaboration.
  • Contact

Recherche