Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 17:55

 

 

STAND BY

 

STAND BY

Huile sur toile 195x130 cm

2012

 

Question d’espace.

L’espace tente de nouveau de se matérialiser ou tout au moins de se montrer, de s’indiquer par la ligne de frottement des plans verticaux et horizontaux.

L’espace de la toile souligne toujours un espace inapproprié, soit trop vaste soit trop exigu.

Trop vaste, les figures y flottent sans appui, sans pivot : fragilisées.

Exigu, les figures sont contraintes, essaient de se conformer à l'espace, peuvent être morcelées.

Perdition ou contrainte les corps sont mal menés sur la toile.

 

 

STAND BY

 

STAND BY

Détail

 

 

STAND BY

 

STAND BY

Détail

 

 

STAND BY

STAND BY

Détail

 

 

STAND BY

STAND BY

Détail

 

 

STAND BY

 

 

STAND BY

Détail

 

STAND BY

STAND BY

Détail

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 18:48

 

 

 

RESTREINTE 1

 

 

RESTREINTE 1

Huile sur toile

65x46 cm

2012

 

 

RESTREINTES : des mains obstruant, un tremblement de la peinture.

Corps abrités retranchés entre protection et restriction de l’espace. Un abri ambivalent.
Mains qui cachent, étreignent, restreignent.
Le tremblement comme une gestuelle de l’incapacité, du retranché.
Le tremblement de la matière picturale, de cette superposition de peinture pour dire le temps, le temps du peindre, le temps du questionnement.
Un champ de tension.
Le tremblement comme un inaccomplissement.

 

 

 

 

RESTREINTE 1 : détail

 

RESTREINTE 1

Détail

 

 

 

RESTREINTE 1 : détail

 

RESTREINTE 1

Détail

 

 

 

RESTREINTE 2

 

RESTREINTE 2

Huile sur toile

55x46 cm

2012

  Collection particulière

 

 

RESTREINTE 2 : détail

 

RESTREINTE 2

Détail

 

 

RESTREINTE 2 : détail

 

RESTREINTE 2

Détail

 

 

RESTREINTE 2 : détail

 

RESTREINTE 2

Détail

 

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 10:51

 

SI PEU

 

SI PEU

Huile sur toile 195x130 cm

2012

 

 

Embrouillées, bouleversées.

Deux figures si peu faites.

 

Si peu d'équilibre.

Si peu d'appui.

Si peu de lien.

 

L'informe des mains cache le visage : une désolation.

Fallacieuse stabilité des pieds.

 

 

SI PEU : détail

 

 

SI PEU

Détail

 

SI PEU : détail

 

SI PEU

Détail

 

SI PEU : détail

 

 

SI PEU

Détail

 

 

 

SI PEU : détail

 

 

SI PEU

Détail

 

 

 

SI PEU : détail

 

 

SI PEU

Détail

 

 

 

 

SI PEU : détail

 

 

SI PEU

Détail

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 08:49

 

 

EN ABÎME

 

 

EN ABÎME

Huile sur toile 100x81 cm

2012

 

 

 

Enchevêtrements de corps liés deux à deux par la circulation des mains.
Circulation factice, contredite par l’absence d’échange de regards.
Regards soustraits, paupières closes.

Un seul regard,là pour ouvrir la toile, sortir, diriger hors du cadre.
Là pour happer, embarquer le regardeur dans cette même histoire de solitude dans le multiple.

 

 

 

 

EN ABÎME : détail

 

EN ABÎME

Détail

 

 

EN ABÎME : détail

 

EN ABÎME

Détail

 

 

EN ABÎME : détail

 

EN ABÎME

Détail

 

 

EN ABÎME : détail

 

EN ABÎME

Détail

 

 

EN ABÎME : détail

 

EN ABÎME

Détail

 

 

EN ABÎME : détail

 

EN ABÎME

Détail

 

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 07:43

 

 

Trogne : La trogne est un arbre dont on exploite durablement les branches ou les rameaux feuillés.

Arbres taillés périodiquement, les trognes fournissent régulièrement du bois (de chauffe), du fourrage pour les animaux...

Après des coupes répétées la formation de cavités de bourrelets cicatriciels donne à l’arbre de drôle de formes.

 

 

LES TROGNES

 

LES TROGNES

Huile sur toile 100x81 cm

2012

 

J’ai toujours eu un faible pour les arbres.

Un grand faible pour cette solitude immuable, étale.

 

Depuis l’écoute d’une émission sur les trognes, j’ai dans la tête l’image de ces étranges arbres réduits à leur forme essentielle de tronc, depuis des années,.

Pourquoi cette image a-t-elle ressurgi ? Impossible à dire, simple analogie entre les figures dessinées sur le carnet et cette image enfouie, peut-être.

 

L’arbre se tord, lutte, porte cette lutte dans la forme de son tronc.

Cavités, boursoufflures...

Ils se mettent à ressembler aux arbres terrorisants de la forêt magique de Blanche-Neige.

De la même façon, les figures de la toile ont leurs membres entrelacés et les corps réduits à des troncs formant cavités.

Une présence rentrée, chaque corps comme un «pli cicatriciel».

Trop atteint, repliés sur lui-même.

 

 

 

 

LES TROGNES : détail

 

LES TROGNES

Détail

 

 

 

 

LES TROGNES : détail

 

LES TROGNES

Détail

 

 

 

 

LES TROGNES : détail

 

LES TROGNES

Détail

 

 

 

LES TROGNES : détail

 

LES TROGNES

Détail

 

 

 

 

LES TROGNES : détail

 

LES TROGNES

Détail

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 07:20

 

 

ARC-BOUTÉES

 

 

ARC-BOUTÉES

Huile sur toile

180x200 cm

2011

 

 

 

Comme la pièce d’architecture, l’arc-boutant, les doigts «contre-butent la poussée latérale». Au seul contact des doigts, par cet infime et ténu touché, les corps essaient de tenir en balance, une tension maîtrisée.

Un seul point d’appui entouré d’instabilité.
Les figures sont décentrées pour accentuer cette sensation d’instabilité, entourées d’un espace non figuratif peu sûr, mou, mouvant.

Bien que par binômes, les corps ne sont pas symétriques mais forment un maillage, un tressage.

 

 

 

ARC-BOUTÉES : détail

 

ARC-BOUTÉES

Détail

 

 

ARC-BOUTÉES : détail

 

ARC-BOUTÉES

Détail

 

 

ARC-BOUTÉES : détail

 

ARC-BOUTÉES

Détail

 

 

 

ARC-BOUTÉES : détail

 

ARC-BOUTÉES

Détail

 

 

 

ARC-BOUTÉES : détail

 

ARC-BOUTÉES

Détail

 

 

 

ARC-BOUTÉES : détail

 

 

ARC-BOUTÉES

Détail

 

 

ARC-BOUTÉES : détail

 

 

ARC-BOUTÉES

Détail

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 09:15

 

 

À PROPOS DE CE PRINTEMPS

 

 

À PROPOS DE CE PRINTEMPS

Huile sur toile 114x146cm

2011

 

 

Un étrange printemps que ce dernier.

Le nombre, la détresse.
L’appel.
Le soutien. Ensemble.
Faire que les corps se rapportent l’un à l’autre dans cet espace de peinture.

 

 

À PROPOS DE CE PRINTEMPS : détail

 

À PROPOS DE CE PRINTEMPS

Détail

 

 

À PROPOS DE CE PRINTEMPS : détail

 

À PROPOS DE CE PRINTEMPS

Détail

 

 

 

À PROPOS DE CE PRINTEMPS : détail

 

À PROPOS DE CE PRINTEMPS

Détail

 

 

À PROPOS DE CE PRINTEMPS : détail

 

À PROPOS DE CE PRINTEMPS

Détail

 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 06:30

 

 

 

QUI DE TOI, QUI DE MOI

 

QUI DE TOI,QUI DE MOI

Huile sur toile 195x97cm

2011

 

 


Travailler sur l’inextricable de l’humain, le lien (toujours et encore).
Ce tressage réticulaire comme un tissé ensemble, trame et chaîne.
S’atteler à cet enchevêtrement « Qui de toi, qui de moi ».

 

 

QUI DE TOI....Détail

 

QUI DE TOI,QUI DE MOI

Détail

 

 

QUI DE TOI....Détail

 

QUI DE TOI,QUI DE MOI

Détail

 

 

QUI DE TOI....Détail

 

QUI DE TOI,QUI DE MOI

Détail

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 07:08

 

 

 

 

SANS DESSUS-DESSOUS

 

SANS DESSUS-DESSOUS

Huile sur toile 146x114cm

2011

 

 

 

SANS DESSUS-DESSOUS

 

SANS DESSUS-DESSOUS

 

SANS DESSUS-DESSOUS

 

 

SANS DESSUS-DESSOUS

 

SANS DESSUS-DESSOUS

Détails

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 06:12

 

 

LÀ : parce que l’angoisse réduit à l’ici et maintenant, Hoc et Nunc, un pur présent.

 

 

LÀ

 

Huile sur toile 146x97cm

2011

 

 

: couper un morceau de réel et travailler à sa représentation, de la photo me vient ce besoin de morcellement.
Extraire une partie pour dire un tout, d’où la coupe dans les corps.
Simplement indiquer que ÇÀ continue au-delà, au-delà de la vue, du montré, sans être signifié.

Parcelle.

Toujours le corps contraint dans l'espace restreint de la toile.

Le collant, les chairs : hiatus dans la représentation, jeu aussi avec le peindre.
Jouer avec la scansion des jambes gainées.

 

LÀ : détail

 

Détail

 

LÀ : détail

 

Détail

 

LÀ : détail

 

Détail

 

LÀ : détail

 

Détail

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Agnès Mariller
  • : "Blog d'atelier" La recherche, le travail dans leur élaboration.
  • Contact

Recherche