Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 15:14

 

L'AVERS

Huile sur toile

100x81 cm

2017

L'AVERS
L'AVERS
L'AVERS

L'AVERS

Détails

L'AVERS
L'AVERS

L'AVERS

Détails

L'AVERS
L'AVERS

L'AVERS

Détails

L'AVERS

L'AVERS

Détails

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 10:59

 

 

Y ARRIVER

Huile sur toile

180x80 cm

2016

Y ARRIVER
Y ARRIVER
Y ARRIVER

Y ARRIVER

Détails

Y ARRIVER
Y ARRIVER

Y ARRIVER

Détails

Y ARRIVER
Y ARRIVER
Y ARRIVER
Y ARRIVER
Y ARRIVER

Y ARRIVER

Détails

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 12:48
ÉTAYAGE

ÉTAYAGE

Huile sur bois

100x70 cm

2016

ÉTAYAGE
ÉTAYAGE
ÉTAYAGE
ÉTAYAGE

ÉTAYAGE

Détails

ÉTAYAGE
ÉTAYAGE
ÉTAYAGE

ÉTAYAGE

Détails

ÉTAYAGE

ÉTAYAGE

Détail

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 15:18
LE SEUIL

LE SEUIL

Huile sur toile

120x180 cm

2016


"J’aimerais qu’il existe des lieux stables, immobiles, intangibles, intouchés et presque intouchables, immuables, enracinés ; des lieux qui seraient des références, des points de départ, des sources [...]

De tels lieux n’existent pas, et c’est parce qu’ils n’existent pas que l’espace devient question, cesse d‘être évidence, cesse d’être incorporé, cesse d’être approprié. L’espace est un doute : il faut sans cesse le marquer, le désigner : il n’est jamais à moi, il ne m’est jamais donné, il faut que j’en fasse la conquête." Georges Perec, Espèce d'espaces

 

Huis, chambranle, seuil sont des cadres comme le châssis de la toile, lui-même.
Un espace limitant qui est un passage, qui convoque, indique le mouvement.
LE SEUIL suggère un espace tridimensionnel.

De là, interroger l’espace de la toile et dès avant, le châssis même ; comment, combien de figures y intégrer.
Le châssis me contraignant, me tient.
La toile est un lieu, un fragment d’espace de représentation pris comme un détail. Un espace que je choisis dans lequel je combine une relation entre les figures, entre les figures et les bords ainsi qu’entre les figures et le regardeur.

Ajustement.
Effort spécifique d’ajustement, à des ajustements : à l’autre, aux autres, au monde.
Créer son espace, l’habiter tout en se conformant à l’espace commun, au lieu.

Bon an, mal an, les parois tiennent, les figures tiennent ces parois, se tiennent à ces parois.
Contraintes dans cet espace, elles tiennent.Les membres se heurtent aux bords de la toile.
Quatre mains interrogent une butée avant, un volume en-dehors de la toile : une ouverture.
Le seuil comme un passage, un entre-deux. Pieds et mains évoquent un mouvement arrêté, certes, mais une ébauche de mouvement.

 

LE SEUIL

LE SEUIL

Détail

LE SEUIL
LE SEUIL

LE SEUIL

Détails

LE SEUIL
LE SEUIL
LE SEUIL

LE SEUIL

Détails

LE SEUIL
LE SEUIL

LE SEUIL

Détails

Partager cet article
Repost0
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 07:13
DIES IRAE

DIES IRAE 1

Huile sur bois

18x24 cm

2016

La finesse du bois permet un travail de détails, de glacis. Les strates, ces dépôts de temps apparaissent.
J’associe de petites touches lisses à l'extrême douceur du support, à son absence de grain.
Un bouquet de pinceaux en main, je scrute le reflet, fais fi de la barrière dérangeante des lunettes et applique la peinture à pas menus.

Le bois boit, la surface peinte devient alors une fragile couche satinée.


Il m’amusait d’utiliser une technique délicate en opposition au propos agressif. L’hiatus de la douceur picturale contre colère de la représentation.
 

DIES IRAE
DIES IRAE
DIES IRAE

DIES IRAE

Détails

DIES IRAE

DIES IRAE 2

Huile sur bois

18x24 cm

2016

DIES IRAE
DIES IRAE

DIES IRAE

Détails

DIES IRAE

DIES IRAE 3

Huile sur bois

18x24 cm

2016

DIES IRAE

DIES IRAE

Détail

Partager cet article
Repost0
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 08:26
CORPS À CORPS

CORPS À CORPS

Huile sur toile

132x160 cm

2016

CORPS À CORPS
CORPS À CORPS
CORPS À CORPS

CORPS À CORPS

Détails

CORPS À CORPS
CORPS À CORPS

CORPS À CORPS

Détails

CORPS À CORPS
CORPS À CORPS

CORPS À CORPS

Détails

CORPS À CORPS
CORPS À CORPS
CORPS À CORPS
CORPS À CORPS

CORPS À CORPS

Détails

Partager cet article
Repost0
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 14:00

«On ne possède rien, jamais

Qu’un peu de temps»

Eugène Guillevic


....et son propre corps, oserai-je ajouter, «toute honte bue».


On tente d’habiter son corps, son espace-corps.

 

Avec cette habitation comme coquille, on entre dans d’autres espaces ; on les observe, les jauge, les juge pour s’y conformer, s’y adapter.


Le corps s’immisce, s’astreint à l’espace, se contorsionne pour pallier l'exiguïté.
Comment le corps s’articule, se conforme à un espace donné, existe malgré tout dans cette contrainte.

 

Ici, le châssis, l’espace de la toile forment un espace normé, un espace choisi au sein d’une norme. Un espace limité, délimité, mais commensurable.

 

Le corps s’aménage, se heurte aux bords de l’espace. Mis en tension, il s’intègre à cet espace.

«On est dans la coque carrée d’une chambre» François Bon


Le peindre, quant à lui, est un dépôt visible de temps, un laps de temps déposé. La matière picturale en témoigne.

 

LAPS D'ESPACE

LAPS D'ESPACE 1

Huile sur toile

100x81 cm

2016

LAPS D'ESPACE
LAPS D'ESPACE
LAPS D'ESPACE
LAPS D'ESPACE
LAPS D'ESPACE

LAPS D'ESPACE 1

Détails

LAPS D'ESPACE

LAPS D'ESPACE 2

Huile sur toile

100x81 cm

2016

LAPS D'ESPACE
LAPS D'ESPACE
LAPS D'ESPACE

LAPS D'ESPACE 2

Détails

LAPS D'ESPACE

LAPS D'ESPACE 3

Huile sur toile

100x81 cm

2016

(Collection particulière)

LAPS D'ESPACE
LAPS D'ESPACE
LAPS D'ESPACE
LAPS D'ESPACE

LAPS D'ESPACE 3

Détails

LAPS D'ESPACE

LAPS D'ESPACE 4

Huile sur toile

100x81 cm

2016

LAPS D'ESPACE
LAPS D'ESPACE

LAPS D'ESPACE 4

Détails

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 15:06
SE RELEVER

SE RELEVER

Huile sur toile

180x80 cm

2015

SE RELEVER
SE RELEVER
SE RELEVER

SE RELEVER

Détails

SE RELEVER
SE RELEVER
SE RELEVER

SE RELEVER

Détails

SE RELEVER

SE RELEVER

Détails

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 10:47
UNE HUMANITÉ

UNE HUMANITÉ

Huile sur toile

120x180 cm

2015

Précaire.

Démunie.

Enchevêtrée.

Chancelante.

Superposition improbable de corps enchevêtrés, une masse qui ne pèse rien. : sans poids, sans ombre.

UNE HUMANITÉ
UNE HUMANITÉ
UNE HUMANITÉ

UNE HUMANITÉ

Détails

UNE HUMANITÉ
UNE HUMANITÉ
UNE HUMANITÉ

UNE HUMANITÉ

Détails

UNE HUMANITÉ
UNE HUMANITÉ

UNE HUMANITÉ

Détails

UNE HUMANITÉ
UNE HUMANITÉ

UNE HUMANITÉ

Détails

UNE HUMANITÉ
Partager cet article
Repost0
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 11:51

 

Le dernier acte est sanglant, quelque belle que soit la comédie en tout le reste. On jette enfin de la terre sur la tête et en voilà pour jamais.

Blaise Pascal

 

 

COMÉDIES

COMÉDIE 1

Huile sur toile

6 pièces

14x18 cm chacune

2015

COMÉDIES
COMÉDIES
COMÉDIES
COMÉDIES
COMÉDIES
COMÉDIES

COMÉDIE 1

Pièce à pièce

COMÉDIES

COMÉDIE 2

Huile sur toile

6 pièces

14x18 cm chacune

2015

COMÉDIES
COMÉDIES
COMÉDIES
COMÉDIES
COMÉDIES
COMÉDIES

COMÉDIE 2

Pièce à pièce

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Agnès Mariller
  • : "Blog d'atelier" La recherche, le travail dans leur élaboration.
  • Contact

Recherche