Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2021 7 19 /09 /septembre /2021 09:20
DEMI-SOURIRES : huile sur bois

DEMI-SOURIRES 

1, 2 & 3

Huile sur bois

24x18 cm

2021

Le visage dans sa nudité, hors de tout marquage de genre, de contexte.

Travailler, traquer le visage comme une bouteille, comme un peintre de nature morte le ferait, le fait ; dans la simplicité du geste.

Un bouquet de pinceaux dans la mains gauche, le visage tient la pose, cherche à tenir, retrouver l’angle, les tensions des muscles, ce sourire esquissé et tout ce fatras fourmillant de rides. 

Le regard à la fois posant et scrutateur conduit la main droite qui peint.

Tout le visage devient parcelles à représenter, ni plus ni moins.

Le dispositif est minimal. Le support devant un miroir, une lumière unique : simplement observer et retranscrire

 

DEMI-SOURIRE 1

Huile sur bois

24x18 cm

2021

DEMI-SOURIRES : huile sur bois
DEMI-SOURIRES : huile sur bois
DEMI-SOURIRES : huile sur bois

DEMI-SOURIRE 1

Détails

DEMI-SOURIRES : huile sur bois

DEMI-SOURIRE 2

Huile sur bois

24x18 cm

2021

DEMI-SOURIRES : huile sur bois
DEMI-SOURIRES : huile sur bois
DEMI-SOURIRES : huile sur bois

DEMI-SOURIRE 2

Détails

DEMI-SOURIRES : huile sur bois

DEMI-SOURIRE 3

Huile sur bois

24x18 cm

2021

DEMI-SOURIRES : huile sur bois
DEMI-SOURIRES : huile sur bois
DEMI-SOURIRES : huile sur bois

DEMI-SOURIRE 3

Détails

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2021 7 05 /09 /septembre /2021 16:01

 

SANS TITRE 

Huile sur toile

100x100 cm

2021

Depuis longtemps, travaillée par la force de la peinture d’Artemisia Gentileschi, avec mes possibilités et le passé de mon travail, j’ai voulu et eu besoin de m’atteler à cette composition.

 

Au delà de ce que raconte « Judith et sa servante », c’est la composition de ce tableau qui a été la base de cette toile.

Rotondité et lignes.

Les lignes structurent l’espace tandis que les rotondités les adoucissent.

Les corps disparaissent dans l’obscurité laissant le crâne en lumière.

 

Malgré tout, l’énergie est là, les corps sont en action, tendus.

L’énergie et le spectre se contrebalancent comme l’obscurité et la lumière.

 

Ces tensions sont adoucies par un unique regard bienveillant.

 

Aucun sentiment mortifère malgré le réalisme revendiqué, simplement une force qui va, tournant le dos à ce crâne en reconnaissant sa présence; Une force active

SANS TITRE : huile sur toile
SANS TITRE : huile sur toile
SANS TITRE : huile sur toile
SANS TITRE : huile sur toile
SANS TITRE : huile sur toile

SANS TITRE

Détails

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 16:01

 

GESTES SUSPENDUS 1&2

Huile sur bois

18x24 cm

2021

GESTES SUSPENDUS : Huile sur bois
GESTES SUSPENDUS : Huile sur bois
GESTES SUSPENDUS : Huile sur bois
GESTES SUSPENDUS : Huile sur bois

GESTE SUSPENDU 1

et détails

GESTES SUSPENDUS : Huile sur bois
GESTES SUSPENDUS : Huile sur bois
GESTES SUSPENDUS : Huile sur bois
GESTES SUSPENDUS : Huile sur bois

GESTE SUSPENDU 2

et détails

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2021 7 11 /07 /juillet /2021 16:37

 

LOUVOYANT 

Huile sur toile

120x40 cm

2021

Cette toile d’un format inusité, un rectangle étroit de 40x120cm permet voire impose ce louvoiement du corps, une espèce de corde qui se heurte aux parois du châssis ou les déborde.

 

Ce format et cette sinuosité renvoient à l’art japonais, à ses formes ondulant dans des kimonos.

 

À chercher dans le côté droit, en bas  comme les signatures sur les estampes; la forme d’un 

objet sans valeur, détérioré louvoyant, aussi, comme un rappel, un bégaiement. 

 

Travailler la chair dans sa fragilité permet une peinture du détail qui devient abstraite; ventre, genou, là, c’est de la peinture « pure » outre toute figuration; les glacis, les couleurs offrent une abstraction.

LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile

LOUVOYANT

Détails

LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
LOUVOYANT : Huile sur toile
Partager cet article
Repost0
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 15:27

 

TENSIONS

Huile sur toile

100x100 cm

2021

Tension située entre les deux verticales, d’une part une barre et d’autre part un bras tendu ; deux verticales qui bornent la toile et à l’intérieur desquelles tout se joue.

Ce qui se joue, encore là, est la narration de l’humain, de corps se tenant, s’accrochant, de chairs vieillies.

Du vivant qui se heurte à la surface lisse des objets. 

Le tout est vain.

 

Les corps ne respectent pas les canons de la beauté et s’imposent. Un regard nargue le regardeur et l’emporte à l’intérieur de la toile, le questionne ; narquois et provocateur, conscient du dérisoire de cette représentation.

 

Le tout dans le plaisir, la jubilation de saisir grâce au pinceau les volumes de la cellulite, les creux des plis…. pour « étreindre la réalité rugueuse» (Rimbault)

TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile
TENSIONS : Huile sur toile

TENSIONS

Détails

Partager cet article
Repost0
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 15:24

 

HUG

Graphite et gouache sur papier Arches

20x20 cm

2021

Confinée dans la « règle » Éphéméride (règle acceptée!) du format 20x20cm, le désir de travailler la miniature s’est fait jour.

La miniature de figures enlacées, des embrassades, des câlins, des « Hugs », ces contacts depuis si longtemps différés!

La miniatures et ses règles, ses couleurs, ses motifs réappropriés pour offrir une douceur par la finesse du crayon et du pinceau.

HUG : Éphéméride 2021
HUG : Éphéméride 2021
HUG : Éphéméride 2021
HUG : Éphéméride 2021
HUG : Éphéméride 2021
HUG : Éphéméride 2021
HUG : Éphéméride 2021
HUG : Éphéméride 2021

HUG

Détails

HUG : Éphéméride 2021
HUG : Éphéméride 2021
Partager cet article
Repost0
11 mai 2021 2 11 /05 /mai /2021 16:32

 

"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER"

(Titre emprunté au texte de Stig Dagerman)

Huile sur toile

146x114 cm

2021

Dans cette construction en triangle, deux corps intimement liés, des objets prosaïques tirés du quotidien et un crâne.

L’association crâne/objets amène la référence de la Vanité mais ces peintres-là, des XVI°, XVII° associaient leur savoir faire à la représentation d’objets rares, précieux, variant les matières afin de montrer la  virtuosité de leur peinture; rien de tel ici, du plastique, du métal, des surfaces froides et lisses: une Vanité contemporaine.

 

Deux figures enchâssées dans une mélancolie des regards.

Enchevêtrements des lignes des corps en lumière, les lignes rompues auxquelles répondent les courbes et les couleurs des objets.

 

Le regard est appelé à glisser sur ces corps, à les effleurer comme la lumière puis ricocher sur le bas à droite de la toile, appelé, convoqué par les couleurs.

Seul le crâne semble sourire dans cette mélancolie des figures et cette dérision des objets représentés

 

Nos temps actuels de contacts restreints, de distanciation sociale me poussent à cette mélancolie des étreintes représentées.

"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile

"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER"

Détails

"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
"NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER" : huile sur toile
Partager cet article
Repost0
12 avril 2021 1 12 /04 /avril /2021 16:46

 

SANS TITRE

Huile sur bois

18x24 cm

2021

 

Reprise d’un détail de "Étreinte" (huile sur bois 2021): retravailler cet agrippement, ce soutien, ce lien étroits entre deux personnages.

L’oeil interrogateur qui inclus, invite le regardeur .

Un contact virtuel dans la matérialité de la peinture....

Un peu de douceur sortie de l’obscurité.

Travailler encore et encore dans cet amour des détails révélés

SANS TITRE : huile sur bois
SANS TITRE : huile sur bois
SANS TITRE : huile sur bois
SANS TITRE : huile sur bois

DÉTAILS

Partager cet article
Repost0
31 mars 2021 3 31 /03 /mars /2021 14:59

 

ÉTREINTE

Huile sur bois

100x70 cm

2021

Deux corps enlacés dans une étreinte vaine et fictive.

Des corps peu sexués mais qui s’accrochent avec toute leur fragilité.

 

Le grotesque est rappelé par les objets, rallonges électriques et dans l’obscurité en bas à droite du tableau, une prise : une diagonale à découvrir…

 

Une accroche comme une bouée extirpée du noir, seul cet oeil nous convie et par là s’extirpe de cet espace clos sur cet enlacement.

ÉTREINTE : huile sur bois
ÉTREINTE : huile sur bois
ÉTREINTE : huile sur bois
ÉTREINTE : huile sur bois

ÉTREINTE

Détails

ÉTREINTE : huile sur bois
Partager cet article
Repost0
4 mars 2021 4 04 /03 /mars /2021 09:40

 

HUG 

(ÉTREINTE)

Graphite, gouache, collage sur carnet format japonais

14x260 cm

2021

De petits dessins de personnages agglutinés dans un carnet.

De petits personnages qui se heurtent entre eux et aux bords, aux plis du carnet malgré son déploiement. 

Ces petits personnages cherchent le lien, le contact, parfois y arrivent et parfois leur étreinte est grotesque, seulement grotesque.

 

Depuis 2012, je me sens à l’aise, au chaud dans ces carnets humbles et pudiques; ces carnets qui ne se découvrent que par le maniement, par l’action des doigts et vite se referment dans leur coffret.

Depuis 2012, j’aime y revenir. 

Seules les techniques diffèrent : feutre et aquarelle, graphite, puis graphite avec ajout de gouache.

 

La minutie du travail m’a portée vers la miniature, en toute modestie.

Je m’y suis penchée.

HUG reprend, réinvestit humblement ces techniques phénoménales par le travail d’une petite enluminure pour introduire le titre et une gouache pour clore le carnet.

Le travail de la gouache reprend des motifs décoratifs de débordement, les couleurs. Quelques motifs et collages de vieux papier scandent la litanie.

HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais

HUG

détails

HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais
HUG : carnet format japonais

HUG

détails

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Agnès Mariller
  • : "Blog d'atelier" La recherche, le travail dans leur élaboration.
  • Contact

Recherche